La violence à l’encontre des femmes et des filles est la violation des droits de l’homme la plus répandue sur la planète.

Elle existe dans tous les pays, toutes races confondues, et prend des formes multiples. Les Nations Unies définissent la violence à l’encontre des femmes comme « tous les actes de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée » 1

Cette violence a des conséquences dévastatrices sur la survivante, ses proches, sa communauté et, au bout du compte, sa nation. La violence à l’encontre des femmes alimente les crises mondiales, comme l’abus de drogue et d’alcool, le suicide, la mortalité infantile et la pauvreté. Économiquement, le coût est énorme : 5,5% de l’économie mondiale ou 4,7 billions de dollars par an. 2

Malgré la taille et l’ampleur du problème, la violence à l’encontre des femmes est un problème qui peut être résolu. Les recherches montrent que lorsque les pays prennent des mesures claires en faveur de la sécurité des femmes, fondées sur des données factuelles, les taux de violence diminuent.

Comment pouvons-nous amener les pays à prendre ces mesures ? Un traité global.

_________

1. Déclaration sur l’élimination de la violence à l’encontre des femmes, Assemblée générale des Nations Unies, 1993.

2. Document d’évaluation des conflits et de la violence, Centre du consensus de Copenhague, 2014.

Suivant:Le traité

Passez à l'étape suivante et

SIGNEZ LE TRAITÉ TOUTES LES FEMMES

Je défends une vie dénuée de toute forme de violence pour toutes les femmes, partout dans le monde.

Je me joins par la présente à l’appel pour un traité global afin d’éliminer la violence à l’encontre des femmes et des filles.

*En signant, vous serez ajouté à notre liste de diffusion. Vous pouvez vous désinscrire depuis l'e- mail de confirmation.

Merci ! Et bienvenue au mouvement mondial pour un traité !

Partagez et demandez à 3 amis ou à des membres de votre famille de se joindre à vous, en l'honneur d'une femme sur 3 qui est victime de violence dans le monde. Ensemble, écrivons l'histoire.